Transformer ses activités en entreprise grâce à l’Open Innovation

Pour être en capacité d’anticiper et de s’adapter aux changements du marché et de la société, le client de RaiseLab a pour objectif de repenser et transformer ses activités et métiers en entreprise. Pour y parvenir, cette entreprise souhaite innover grâce à une démarche d’Open Innovation

Dans le cadre de cette réflexion, la Direction Générale et la Direction Innovation du grand groupe envisagent la mise en place d’un processus d’Open Innovation avec des start-ups. Concrètement, cette démarche vise à aller chercher des solutions, idées et outils auprès de partenaires extérieurs à l’entreprise.

Le besoin : les points clés de la stratégie d’Open Innovation en entreprise

Ces dernières années, l’intérêt des entreprises pour innover avec des start-ups augmente de façon exponentielle en France. Il s’agit d’une démarche d’Open Innovation avec des start-ups. Objectivement, le développement de l’Open Innovation en entreprise permet de développer des opportunités business, d’ouvrir le champ des possibles et de sensibiliser les collaborateurs à l’Innovation. 

Dans le cas de l’entreprise accompagnée par RaiseLab, le développement des points clés de la stratégie d’Open Innovation est organisé de façon ciblée. L’entreprise opte pour un processus d’Open Innovation avec des start-ups

Voici les avantages qui en découlent

  • Création rapide d’une nouvelle valeur en entreprise avec la capacité de la valoriser, autant en interne qu’en externe.
  • L’Open Innovation est réalisée avec un budget maîtrisé en mode Test and Learn notamment concernant les dépenses d’exploitation (OPEX).
  • L’entreprise qui opte pour l’Open Innovation limite la mobilisation de ses collaborateurs en interne car l’entreprise s’appuie sur des acteurs extérieurs
  • Une acculturation à l’Innovation s’instaure auprès des collaborateurs et du groupe

De cette manière, innover avec l’Open Innovation est la solution clé qui permet aux entreprises de gagner en performance. L’Open Innovation permet également d’encourager les acteurs internes à l’entreprise vers toujours plus d’excellence opérationnelle. Portée par la Direction Innovation du groupe, la mise en place du programme d’Open Innovation sollicite en effet directement les Business units. 

Ces dernières jouent un rôle déterminant avec l’identification des besoins non résolus qui sont ainsi considérés comme des projets à développer et à résoudre grâce à l’Open Innovation. Dans le cadre de cette mission, les Business units implantées en Asie, aux Emirats Arabes Unis, en Europe et aux États-Unis, participent au processus Open Innovation et permettent l’identification de 6 projets. 

Ces projets peuvent se distinguer sous 2 formes :  

  • Être très proches du cœur de métier de l’entreprise : par exemple l’amélioration du processus industriel par l’apport d’une nouvelle technologie qui permet le développement d’une traçabilité des matériels et équipements dans les usines.
  • Être plus décalés du cœur de métier de l’entreprise : innover pour compléter une offre existante par de nouvelles briques de services. L’objectif est de se différencier de la concurrence tout en garantissant la transparence sur l’ensemble d’une chaîne de production de l’entreprise.

Accompagnement de RaiseLab : les étapes stratégiques

L’équipe de RaiseLab mobilisée sur cette mission est composée de 3 collaborateurs : une directrice de mission, un chef de projet senior et un chef de projet junior. Concernant le Grand groupe, l’équipe de pilotage de la mission est composée d’une personne de la Direction Innovation et d’une personne de la Direction R&D niveau groupe. 

Une démarche en 4 étapes stratégiques est instaurée pour répondre aux 6 projets identifiés grâce aux témoignages des Business units : 

  • La qualification et validation des cas d’usage : 2 semaines
  • La recherche et l’identification des partenaires externes : 1 à 2 mois.  
  • Le cadrage du processus d’Open Innovation : 2 à 3 mois.
  • Lancement de l’expérimentation et préparation à l’industrialisation : à partir de 6 mois.
1/ Qualification et validation des cas d’usage en 2 semaines

La qualification et la validation des cas d’usage est le point de départ clé de l’ensemble du processus d’Open Innovation. En premier lieu, RaiseLab organise un atelier avec chaque Business unit concernée pour qualifier et valider le cas d’usage associé. Les actions nécessaires pour qualifier et valider les cas d’usage sont : 

  • Définition du sujet. 
  • Identification de la cible touchée par ce sujet.
  • Recherche et identification des difficultés qui peuvent être résolues via des solutions externes à l’entreprise.

Dans le cadre de cette démarche, les cas d’usage traitent de sujets très variés, tels que la traçabilité dans la chaîne de production, les solutions autour des déchets dangereux ou encore le cycle de transformation de produits usagers.

2/ Sourcing et identification des partenaires externes en 1 à 2 mois

Lorsque les cas d’usage sont parfaitement qualifiés et validés, il est temps de débuter la recherche des solutions susceptibles d’y répondre. Grâce aux outils, à l’écosystème et au réseau de RaiseLab, la création du premier sourcing de solutions rassemble 180 start-ups implantées dans le monde entier. La répartition de ces start-ups est la suivante : 38% en Europe, 40% aux USA, 4% au MoyenOrient et 18% en Asie. 

Ensuite, des rencontres et sessions de pitch des start-ups identifiées sont organisées avec les Business units du Grand groupe. Le but est de sélectionner les meilleures solutions pour répondre aux besoins identifiés précédemment, tant sur les aspects techniques, technologiques, commerciaux que du Business model. 

À la suite de cette deuxième étape, 6 start-ups (3 européennes, 1 américaine et 2 asiatiques) sont retenues pour répondre aux 6 projets. Chacune de ces start-ups est sélectionnée sur la base des critères identifiés avec les Business units : 

  • Maturité de la solution. 
  • Composition des équipes
  • Références clients. 
  • Niveau de maturité technologique (TRL). 
  • Niveau de maturité Business. 
  • Capacité à faire du Plug and Play.
3/ Cadrage du projet Open Innovation en 2 à 3 mois 

De façon globale, le cadrage du projet Open Innovation est une phase essentielle pour le bon fonctionnement de la collaboration et son développement à grande échelle. Lors de cette troisième étape, l’équipe de RaiseLab est véritablement un tiers de confiance entre les différentes parties prenantes. Durant cette étape de cadrage, les acteurs impliqués dans le processus d’Open Innovation sont les suivants

  • La Direction Innovation du Grand groupe.
  • Les Business units du Grand groupe qui sont représentées par des managers pour prendre des décisions stratégiques mais aussi à des collaborateurs plus opérationnels en capacité de déployer le projet.  
  • Les start-ups représentées par les CEO et représentants commerciaux. 

L’objectif de cette troisième phase d’Open Innovation est d’aboutir à l’alignement des différentes parties prenantes. Cet alignement des différents acteurs porte sur 5 éléments clés de la collaboration des équipes aux niveaux opérationnel et juridique : 

  • Les objectifs de la collaboration. 
  • Les indicateurs clés de performance (KPIs).
  • Les apports des différentes parties prenantes.
  • Les conditions de partage de la valeur créée.
  • Le cadre juridique mis en place pour chaque collaboration.

Les livrables de cette phase sont la feuille de route opérationnelle incluant la cartographie des parties prenantes du projet d’Open Innovation et le contrat de collaboration.

L’objectif de cette phase est d’aboutir à l’alignement des différentes parties prenantes sur les éléments clés de la collaboration aux niveaux opérationnel et juridique à savoir : 

  • les objectifs de la collaboration, 
  • les indicateurs clés de performance (KPIs),
  • les apports des différentes parties prenantes,
  • les conditions de partage de la valeur créée,
  • le cadre juridique mis en place pour chaque collaboration.

Les livrables de cette phase sont la feuille de route opérationnelle incluant la cartographie des parties prenantes clés du projet et le contrat de collaboration.

4/ Lancement de l’expérimentation et préparation à l’industrialisation à partir de 6 mois

Cette quatrième étape marque la phase opérationnelle du projet Open Innovation en entreprise

En effet, le lancement de l’expérimentation et la préparation à l’industrialisation permet de tester à petite échelle la solution trouvée grâce à la démarche d’Open Innovation avec des start-ups. Cette quatrième étape a pour objectif de tester le projet d’Oepn Innovation imaginé par exemple sur une usine ou un territoire géographique défini. 

Dans cette optique, les premières briques de proposition de valeur se structurent, tout comme l’apport technologique, l’articulation entre les parties prenantes et les ressources humaines et financières. Pour une mission de projet d’Open Innovation, cette étape est fondamentale. La raison est simple : l’enjeu du passage à l’échelle est clé car les solutions générées grâce à l’Open Innovation doivent répondre à des besoins précis

  • Être implantées dans d’autres Business units en embarquant ces dernières. 
  • Être mises en place à l’étranger, avec de forts enjeux de conformité et réglementation. 

Open Innovation en entreprise avec RaiseLab : les résultats

Au premier semestre 2022, la phase d’expérimentation a été lancée. L’objectif de ces multiples expérimentations est de valider le Business model prédéfini par les parties prenantes, de l’adapter si besoin et de préparer son industrialisation.

Le développement de ces expérimentations est également l’occasion pour les Business units d’initier des communications internes et externes sur la démarche et les résultats concrets : amélioration opérationnelle, optimisation des procédures, nouveaux Business, nouvelles méthodes de travail pour les collaborateursEn résumé, rassembler des résultats tangibles pour répondre à l’enjeu de communication qui permet : 

  • en interne, de susciter l’intérêt d’autres Business units à l’échelle du groupe et les sensibiliser à l’Open Innovation.
  • en externe, de rendre visible le Grand groupe sur son marché et mettre en avant sa recherche en matière dInnovation. 

En finalité, RaiseLab guide les Grands groupes pour transformer leurs activités grâce à des projets Open Innovation avec des start-ups. Au fil du développement du projet d’Open Innovation, l’équipe de RaiseLab assure un rôle de tiers de confiance tout au long des 4 étapes. Cette équipe articule les différentes phases, garantit le maintien constant du rythme et du niveau d’implication des parties prenantes et des collaborateurs concernés.